30 juillet 2020

Lucart présente son Rapport de Développement Durable 2019

Partager sur
Porcari, 01 octobre 2020 -

– Lucart, entreprise industrielle leader en Europe dans la production et la transformation innovante de papier en produits et emballages éco responsables pour le secteur de l'hygiène, vient de publier son 15e Rapport sur le développement durable, rédigé selon les directives internationales de la Global Reporting Initiative (GRI Standard).

Implantée dans plusieurs pays européens, Lucart s’est installée en France en 2008 avec le rachat d’une usine à Laval-sur-Vologne (Vosges) et la création de Lucart SAS. En l’espace de 10 ans, cette société a doublé son chiffre d’affaires pour dépasser aujourd’hui les 90 millions d’euros, et a également largement augmenté ses effectifs (292 salariés en 2019).

Dans son usine vosgienne, Lucart produit du papier 100% écologique issu de la récupération des fibres de cellulose présentes dans les briques alimentaires de type Tetra Pak®. Avec ce projet, Lucart consolide son engagement à valoriser la durabilité environnementale à travers une production innovante et exclusive du point de vue technologique.

Lucart confirme son intérêt pour le marché français avec l’investissement à venir d’une nouvelle machine de transformation pour rouleaux industriels dans son usine de Laval-sur-Vologne.

Une entreprise innovante au service de la durabilité

Avec un chiffre d’affaires de 515 millions d’euros enregistré en 2019, soit une augmentation de 6,4% par rapport à 2018, Lucart confirme son engagement rigoureux dans l’innovation, la responsabilité sociale et les objectifs du Green Deal européen.

En 2019, cet engagement s’est surtout exprimé à travers deux projets innovants réalisés en Italie (installation d’une nouvelle turbine à gaz et développement d’un nouvel emballage en papier recyclé) qui s’ajoutent aux nombreuses initiatives qui ont conduit Lucart à atteindre aujourd’hui d’importants objectifs de réduction de son impact sur l’environnement :

  • réduction des émissions de CO2 et de NOx, respectivement de 6,8% et de 16,9% (par rapport à 2014) ;

  • diminution des déchets par tonne de papier produit (- 13,8% par rapport à 2014)

  • amélioration de l’utilisation des ressources hydriques et énergétiques, avec des consommations spécifiques d’eau en baisse de 13,3% (par rapport à 2013) et une réduction d’énergie de 8,1 % (par rapport à 2014)

  • augmentation de l’utilisation du papier recyclé, s’élevant à 55 % du total du mix de production, soit une augmentation de 2 % par rapport à 2018;

  • la meilleure gestion des déchets de production, à récupérer dans une perspective d’économie circulaire à 62 %


Pour soutenir cette démarche, Lucart a créé en 2019 un nouveau comité responsable de l’application du programme de développement durable, en révisant ses objectifs d’amélioration conformément aux ODD fixés par les Nations Unies pour 2030.

Enfin, des nouvelles lignes directrices internes concernant l’emballage durable devraient être adoptées prochainement qui contribueront à atteindre l’objectif de 100 % des emballages recyclables ou compostables d’ici 2025.

« La crise sanitaire et économique que nous traversons nous oblige à réfléchir davantage sur nos modes de vie, nos habitudes et, par conséquent, sur notre façon de gérer notre activité. Elle nous pousse à nous concentrer davantage sur des modèles de développement tels que l’économie circulaire et la symbiose industrielle, pour ainsi être en alignement avec les besoins de notre planète », déclare Alessandro Pasquini, Président de Lucart SAS. « 2019 a été une année où on a pris conscience que le lien qui existe entre les enjeux économiques, sociaux et environnementaux devait se construire sur un plan collectif et non plus individuel, comme en témoignent l’implication des jeunes et l’adoption de nouvelles règlementations et plans de développement au niveau européen tels que le Green Deal. » conclut-il.
Corporate, Partnership, Environnement, CSR, Sécurité