18 mai 2018

La députée européenne Simona Bonafè à Diecimo

Partager sur
La députée européenne Simona Bonafè – députée du Parti Démocrate au Parlement Européen, membre titulaire de la Commission Environnement à Bruxelles et rapporteuse d’une ensemble de mesures sur l’économie circulaire – a visité notre usine de Diecimo. Simona Bonafè était à Lucca à l’occasion du congrès «L’économie circulaire – Une opportunité de business pour les entreprises», organisé par la Commune de Lucca en collaboration avec la Chambre de Commerce de Lucques.

La députée a pris part à la visite ainsi que d’autres personnalités politiques locales : Valentina Mercanti, Conseillère aux Activités Productives, Développement Economique et Politiques Européennes de la Ville de Lucques, Raffaella Mariani, ex député du Parti Démocrate, et Patrizio Andreuccetti, Maire de la Commune de Borgo a Mozzano

La visite a été axée, en particulier, sur l’installation de recyclage du Tetra Pak® qui permet à l’entreprise de réaliser le Fiberpack®, la matière première obtenue à partir du recyclage des cartons d’emballage pour boissons avec laquelle l’entreprise réalise des produits en papier de haute qualité et certifiés EU Ecolabel. Grâce à ce projet – qui a permis à Lucart de récupérer plus de 3,6 milliards de cartons d’emballage pour boissons depuis 2013 jusqu’à aujourd’hui- le Groupe s'intègre parfaitement dans le cadre de développement économique circulaire projeté par Bruxelles et par les nouvelles directives en la matière.

 «La visite d’aujourd’hui dans une entreprise comme la Lucart, de plus à quelques mois du prix que l’Europe lui a remis pour son projet Natural montre, s’il en était encore besoin, que l’économie circulaire est une réalité que des entrepreneurs avant-gardistes ont déjà mis en pratique depuis des années » - a déclaréSimona Bonafè, députée du Parti Démocrate au Parlement Européen - «Ici l’économie circulaire existe déjà grâce à innovation, projet, valorisation des déchets à travers un traitement correct jusqu’à leur transformation complète en matières premières secondaires et la sauvegarde de l’environnement. Ce sont précisément ces mots d’ordre des 4 Directives sur l’économie circulaire récemment approuvées par le Parlement européen qui ont défini de nouveaux objectifs également pour le recyclage à 75% des emballages en papier en 2025 et à 85% en 2030 et ont renforcé le tri sélectif pour permettre le traitement de déchets en papier de haute qualité. En tant que rapporteuse, je peux dire que les pourparlers avec les États n’ont pas été faciles, mais à la fin, l’objectif a été atteint : maintenant ils ont 2 ans pour mettre en pratique ces directives à travers des décrets d’application qui, je l’espère, rendent possible leur mise en œuvre facile et rapide».

 «Nous sommes vraiment heureux de la visite de la députée européenne Simona Bonafè, à laquelle nous adressons nos sincères remerciements, qui représente pour nous une importante reconnaissance de l’attention que nous prêtons à l’environnement et à l’innovation» – a commenté Massimo Pasquini, P DG de Lucart«Cette rencontre a souligné la nécessité que l’économie circulaire, vers laquelle nous sommes toujours plus orientée, devienne objet d’attention de la part de la politique européenne et, en particulier, de la politique italienne. Dans ce contexte, prendre part activement ne suffit pas, il faut que les lois encouragent réellement et efficacement le développement de l’économie. Nous sommes prêts à aller de l’avant et nous souhaitons que nos réglementations, également, aillent dans cette direction, dans laquelle va l’Europe, vers un objectif commun : le développement durable ». 
Corporate, Environnement