24 novembre 2016

Lucart remporte le prix « Halte au gaspillage »

Partager sur
Grâce au projet Natural, Lucart a remporté, dans la catégorie « entreprises », le prix « Non Sprecare 2016 », imaginé et réalisé par le journaliste et écrivain Antonio Galdo, directeur du site nonsprecare.it

Désormais à sa septième édition, le prix récompense les projets et bonnes pratiques économiques et sociales qui remettent en question le paradigme contemporain du gaspillage et c'est dans cette optique que les organisateurs ont décidé de récompenser le projet Natural dont l'objectif est de produire du papier et d'autres objets sans abattre d'arbre, mais grâce au recyclage des conteneurs pour boissons après consommation de type Tetra Pak®.

Conformément à l'esprit de l'événement, le prix reçu par les lauréats à l'Université LUISS de Rome consistait en une quantité de produits biologiques, offerts par le groupe Alce Nero, équivalente à leur poids corporel

« Nous sommes très satisfaits de cette nouvelle récompense » - a affirmé Guido Pasquini, Directeur Commercial du Groupe - « une nouvelle confirmation que nous allons dans la bonne direction en adoptant des modèles de développement qui réduisent le gaspillage et démontrent que les principes de l'économie circulaire sont applicables dans tous les secteurs ». 

« La révolution sous le signe du « Non sprecare » est désormais en marche dans le pays » - commente Antonio Galdo, créateur du prix - « et elle se traduit par de nouveaux modes de vie, de nouvelles façons de consommer et une nouvelle croissance économique. Y compris à travers des projets et des produits qui savent parfaitement associer recherche, innovation, diminution du gaspillage et respect de l'environnement. C'est notre avenir, le potentiel existe pour redevenir compétitifs et surtout, il y a du travail pour de nombreux jeunes qui en cherchent et n'en trouvent pas ».

Le Prix « Non Sprecare », organisé en collaboration avec l'Université LUISS « Guido Carli » de Rome, a développé des partenariats avec d'importantes entités italiennes : le Ministère de l'Environnement, du Territoire et de la Mer, le WWF, le Conseil National de la Recherche (CNR), le groupe de presse Banzai, la RAI Radio1, l'Université « la Sapienza » de Rome et la Fondation Catalano.
Corporate, Récompenses, Environnement