Lucart Group

L’Europe récompense Lucart : le projet Natural remporte la 2ème place aux European Paper Recycling Awards pour la catégorie R&D


L’entreprise a été récompensée, lors de la 6ème édition du prix, pour son engagement intense dans l’amélioration de la technologie de recyclage du papier

Porcari, 19 octobre 2017 – Le projet Natural a permis à Lucart de recueillir une reconnaissance européenne d’envergure. L’entreprise a été récompensée pour l’innovation du projet et les défis en lien affrontés par le Groupe, par un jury d’excellence, qui comptait : Lisa Kretschmann, administratrice déléguée de la European Federation of Envelope Manufacturers, Simona Bonafé, membre italien du Parlement Européen, Inés Ayala Sende, membre espagnol du Parlement Européen, Ferrar Rosa, chargée de mission de Zero Waste Europe, et Rudi Bressa, journaliste de l’environnement.

Le projet – que Lucart poursuit depuis 2010 en collaboration avec Tetra Pak® – a introduit un réel modèle d’économie circulaire du papier, moyennant une technologie innovante qui sépare les fibres de cellulose, présentes dans les cartons d’emballage de boissons, des parties en polyéthylène et aluminium, sans utiliser de substances nocives pour l’homme et l’environnement. On obtient ainsi deux nouvelles matières premières de haute qualité. À partir des fibres de cellulose, on obtient du Fiberpack®, le papier utilisé pour les produits d’hygiène des lignes Natural de Lucart. À partir du polyéthylène et de l’aluminium, en revanche, l’entreprise a obtenu un matériau appelé AL.PE.®, la matière première utilisée pour produire des systèmes innovants de distribution de produits tissue, palettes, pilotis de Venise et plate-formes flottantes pour l’accès des fauteuils roulants, et autres articles communément utilisés, tous recyclés et recyclables au terme de leur durée utile.

Lucart a investi environ 10 millions d’euros dans le secteur Recherche&Développement dans deux des établissements du groupe – à Diecimo, dans la province de Lucques, et à Laval sur Vologne en France – pour réaliser des systèmes industriels adaptés au traitement des cartons d’emballage de boisson en Tetra Pak®, et a poursuivi un dialogue continu avec toutes les parties prenantes de référence.

« Recevoir ce prix au Parlement européen est une grande satisfaction pour nous » - a commenté Tommaso De Luca, Responsable Communication de Lucart - « Le projet Fiberpack® est celui qui représente au mieux les deux facettes de l’âme de notre entreprise : écoresponsabilité et innovation. Nous nous sommes donnés à fond tout au long de ces années et nous continuerons de le faire, étant donné les objectifs européens toujours plus exigeants en matière d’environnement, pour proposer des solutions et des projets qui respectent pleinement l’environnement et le bien-être des personnes » - a conclu De Luca - « Notre entreprise est un modèle d’économie circulaire, qui implique les habitants comme utilisateurs des produits mais aussi comme promoteurs des bonnes pratiques à travers la collecte sélective, et nous espérons que ce prix sera de bon augure pour les décisions importantes que l’Europe devra prendre afin de favoriser une transition vers l´Économie Circulaire ».

Projets pour le futur ? Lucart continuera de promouvoir un modèle d’économie circulaire - transparent, concret et réalisable - en Europe. En effet, grâce au projet Fiberpack®, Lucart est aujourd’hui en mesure d’offrir un produit en papier recyclé aux consommateurs, transporté sur une palette recyclée et utilisé à travers un distributeur en plastique recyclé, dérivant du recyclage des différents composants des cartons d’emballage pour boissons. Un modèle de développement du produit qui respecte pleinement les principes de l’économie circulaire, en partant de la valorisation des déchets à travers leur élimination de façon correcte et leur traitement, pour aboutir à leur transformation complète en matières premières secondaires, prêtes à être réutilisées et placées sur le marché.

L’engagement de Lucart, qui l’a mené à recevoir ce prix prestigieux, est quantifiable et mesurable en termes de prestations environnementales.
De 2013 à 2016, Lucart a en effet contribué à l’obtention de résultats importants :

plus de 2,8 milliards de cartons d’emballage de boissons d’1 litre qui, mis l’un après l’autre, forment une distance égale à 16 fois le tour de la Terre.
plus de1,2 million d’arbres sauvés grâce à cette initiative, une valeur égale à une superficie de plus de 4 200 terrains de football.
plus de 73 000 tonnes de CO2e, ce qui équivaut aux émissions générées par plus de 578 000 voyages en voiture entre Rome et Milan.